On en parle

La presse en parle...

« On a pu partir à la découverte d’œuvres profondes et intenses […] Laurent Schmit et Cäcilia Boyer ont offert un programme novateur » (La Provence)

« Le duo ‘Bicinium’ cherche à promouvoir la musique sacrée » (Les Dernières Nouvelles d’Alsace)

« L’organiste a découvert et fait découvrir au public les ressources insoupçonnées du bel orgue de Lombez. […] La soprano enchanta le public de sa voix chaude et limpide » (La Dépêche du Midi)

« Le duo Bicinium […] a donné une autre idée de la musique classique, et a réussi le pari de  démocratiser la musique tout en respectant le cadre patrimonial » (L’Yonne républicaine)

« L’étroite complicité entre les deux artistes composant le duo, […] une mise en scène originale et bien construite, la voix envoûtante de la chanteuse… » (L’Yonne républicaine)

« Chaque concert est l’occasion d’une rencontre avec son public et ses hôtes, aussi bien humainement que musicalement » (Vaucluse Matin)

« Les deux musiciens ont interprété avec brio des œuvres de Haydn, Vivaldi, Mendelssohn et Bach » (Le Petit Journal de Haute-Bigorre)

 « Bicinium, un nom à retenir au sein des nombreuses formations concertistes. En latin duo, et en français complices, ainsi pourrait-on qualifier Laurent-Martin Schmit et Cäcilia Boyer […] qui ont régalé le public » (L’Est Républicain)

« Cäcilia Boyer et Laurent Schmit reviennent pour enchanter les spectateurs » (Vosges Matin)

 « C’est ainsi qu’une voix céleste, une flûte divine et un orgue majestueux ont pu raconter musicalement, avec émotion, la Création » (Le Républicain Lorrain)

« Duo comique, duo émouvant, Laurent-Martin Schmit et Cäcilia Boyer forment surtout un duo détonant et bourré de talent » (Le Républicain Lorrain)

« Le public totalement conquis par la qualité du concert n’a pas économisé ses applaudissements à ces artistes qui les méritaient indéniablement » (Le Républicain Lorrain)

« Dans un état de zen en l’espace sacré, l’auditoire a été transporté dans les nues par la voix cristalline de la soprano et par des notes envoutantes de l’organiste » (Le Républicain Lorrain)

« Une voix céleste, une flûte divine et un orgue majestueux […] vivement applaudis Cäcilia Boyer et Laurent Martin Schmit ont reçu l’hommage enthousiaste des mélomanes. » (Le Républicain Lorrain)  

« La sublime voix de la jeune femme s’est mêlée aux notes de l’orgue » (Le Républicain Lorrain)

Bicinium